Vendanges 2022, une lueur d’espoir pour les vignerons français

Après un millésime 2021 compliqué et challengeant pour tous les vignerons avec un été de sécheresse intense et le gel de printemps, le millésime 2022 est, quant à lui, très prometteur !

0 millions hl de production en 2022

Une hausse de 16 % par rapport au millésime 2021 selon le Ministère de l’Agriculture.

Malgré la grêle et le gel qui s’est abattu sur certains vignobles ainsi qu’une saison de forte chaleur cet été, les vignerons ont eu de l’espoir pour ce nouveau millésime et ont été satisfaits de la quantité récoltée et de la qualité de leurs raisins. De plus,  les maladies ont été moins répandues que l’année dernière avec les fortes pluies d’été.

En effet, cette année, les vendanges ont été très précoces dû à un record de maturité des raisins assez spectaculaire. Résultat, une majorité de vignerons ont commencé les vendanges début août. 

La Confrérie des domaines a fait le bilan de ces vendanges 2022 et nous vous partageons ici les retours de nos domaines partenaires.

Vallée du Rhône

Domaine Philippe et Vincent Jaboulet

Ce millésime 2022 est synonyme de qualité pour le domaine Philippe et Vincent Jaboulet. Bien que le manque d’eau ait engendré un volume de récolte plus faire, les concentrations sont, quant à elles, très bonnes.

Les vendanges ont commencé le 24 août par la récolte des raisins blanc, la date la plus précoce qu’ils ont eu dans l’histoire du domaine, et se sont terminé le 13 septembre par la récolte du syrah pour leur cuvée phare en appellation Cornas.

La récolte est manuelle et le domaine utilise la machine selon la topologie des parcelles et l’âge des vignes. Elle a un tri embarqué sur la machine pour une meilleure qualité.

“ Nous avons un manque de 30% en volume à cause de la sécheresse”

Beaujolais

Domaine Chasselay

Les vendanges ont commencé au Domaine Chasselay le 25 août sous de fortes chaleurs pour finir le 7 septembre avec un temps plus orageux.

Les pellicules épaisses ont protégé les jus et les grappes sont restées pulpeuses. La pluie de fin août  a aussi apporté beaucoup de fraîcheur et les raisins ont bénéficié de cela.  Le travail à la vigne cet été (sarclage, désherbage manuel, relevage, etc) et la conduite de la vigne en Bio depuis près de 20 ans nous prouvent que les vignes conduites dans ces conditions ont toutes les capacités pour se défendre contre ce genre d’aléa climatique. 

Concernant les Beaujolais Nouveaux, les arômes sont fruités et gourmands, nous avons plus de corps qu’en 2021 mais moins qu’en 2020.

“Le millésime 2022 sera marqué par cet été caniculaire, mais complètement différent de 2020.”

Bourgogne, Chablis

Domaine des Hâtes

En appellation Chablis, le Domaine des Hâtes  est  extrêmement satisfait de sa vendange. La qualité est excellente et les volumes récoltés sont inespérés étant donné les aléas climatiques tels que le gel et la sécheresse qui ont touché le vignoble .

Le rendement autorisé de 60 hL/ha est atteint. La situation des stocks et allocations (actuellement très tendue) va donc s’assainir progressivement à partir du printemps 2023 avec les premières mises en bouteilles du millésime 2022 prévues à la mi-mars.

 

“La cave, les équipes et les viticulteurs n’étant pas prêt, l’été a surpris tout le monde”

Savoie

Les Vignerons Savoyard

Comme dans beaucoup de vignobles cette année, les vendanges ont commencé  très précocement le 24 août, presque aussi tôt qu’en 2003 lors de la grande canicule qui avait frappé la France.

Les raisins des cépages précoces présentent des acidités faibles, des taux de sucre très élevés, principalement pour le gamay, avec des rendements de 30% inférieures à l’appellation. On remarque des différences très importantes de maturité et d’état du feuillage entre les parcelles et les différents cépages, les terroirs drainant ont fortement souffert de la sécheresse, certaines vignes pourraient bien avoir un taux de mortalité très élevé. Par ailleurs, sur sol plus profond et argileux, les vignes ont correctement résisté et de belles cuvées peuvent être vinifiées.

Alsace

Domaine Wunsch & Mann

En Alsace, on évoque aussi un record de précocité ! Elles ont démarré le 25 août cette année.

La qualité est présente , avec de belles maturités ; des vignes qui ont certes souffert du manque de pluie en plaine, mais les coteaux (à dominance argilo-calcaire donc retenant mieux l’eau) sont finalement plus généreux que prévus. Les volumes seront ainsi bien plus importants que le millésime précédent.

L’intégralité de nos vendanges est réalisée à la main.

“En l’espace de 30 ans, les vendanges ont quasiment avancé de près d’un mois et demi en Alsace”

Languedoc

Les Costières de Pomérols

Malgré un début exceptionnellement précoce le 11 Août, les pluies ont finalement chamboulé les plannings à partir du 15 août . C’est désormais une course contre la montre pour le domaine pour rentrer les raisins de nos 400 coopérateurs, de Pignan à Pomérols, en passant par Mèze et Castelnau-de-Guers.

Heureusement, le domaine peut compter sur une équipe soudée pour s’adapter aux aléas climatiques. La nature est toutefois généreuse cette année puisqu’ils ne devraient pas connaître les faibles récoltes des années précédentes.

“Le résultat est exceptionnel : les arômes de fruits sont au rendez-vous et les qualités des jus nous ravissent !

Suivez-nous sur les réseaux sociaux.