Le pire gel depuis des décennies dans les vignobles français

DES VIGNES FLAMBOYANTES, UN BEAU PAYSAGE QUI CACHE UNE TRISTE RÉALITÉ

Au cours des premières semaines d’avril, la France a subi une vague de froid sans précédent qui a obligé les viticulteurs à lutter sans relâche contre le gel pendant plusieurs nuits consécutives. Aucune région ni aucun vignoble n’ont été épargnés.

Même s’il est trop tôt pour tirer des conclusions sur les dégâts causés, les vignerons s’accordent à dire qu’il s’agit de la pire vague de gel depuis des décennies.

Le magnifique spectacle des vignes en feu cache en réalité l’énorme travail réalisé par les vignerons pour préserver les premiers bourgeons. Allumer des bougies au pied des vignes, faire des braseros tout autour des parcelles, arroser les vignes pour préserver les bourgeons prisonniers de la glace ou encore pulvériser des infusions, tout a été fait pour augmenter, de quelques degrés, la température au pied des vignes pour sauver ce qui pouvait l’être.

Cette vague de froid a touché toutes les régions françaises, de la Bourgogne au Languedoc, qui ont toutes connu des nuits de lutte difficiles. Certains domaines ont connu des pertes importantes (avec près de 100% de perte dans certaines parcelles) alors que d’autres ont pu conserver jusqu’à 60-70% des premiers bourgeons. Cependant, une chose est sûre : les dégâts seront importants pour le millésime 2021. 

Les semaines à venir permettront à l’ensemble des vignerons de faire un bilan plus précis. L’espoir de voir des seconds bourgeons est toujours présent et nous scrutons la météo pour essayer de trouver un peu de soleil et de chaleur.

Nous félicitons tous nos vignerons pour leur courage et leur dévouement. Ensemble, nous préparons une communication spéciale qui mettra l’accent sur les dommages subis par chaque vignoble.

Vous avez aimé cet article ?

Partagez-le !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur whatsapp